Partir au Costa Rica en Juin

Costa Rica : Conseils et retour d’expérience #2

Nous revoici pour la deuxième partie de l’article conseils et retour d’expérience !

Si vous nous avez suivis jusqu’ici, merci 🙂

Et si vous débarquez, pensez à lire la première partie de l’article (avec les infos sur la météo, les hébergements, conduire au Costa Rica et les activités), et aussi notre lettre ouverte au Costa Rica.

Et bien sur, merci à vous aussi !

Dans cet article on parle :

  • Faune locale
  • Repas
  • Réseau ToutCostaRica
  • Argent et budget

FAUNE LOCALE


1/ Ne touchez pas aux plantes ni aux animaux

Certaines sont toxiques, et dans d’autres, les serpents se cachent pour attraper les colibris. Y a-t-il besoin d’en dire plus ?

Pour les animaux, c’est du bon sens … Mais sachez que cette petite grenouille toute mignonne aux couleurs chatoyantes est venimeuse.

2/ Privilégiez les hébergements au plus près de la nature

Les lodges et cabinas sont souvent plus ouverts sur l’extérieur et la nature que les hôtels. L’occasion pour vous de rencontrer la faune locale de plus près !

3/ Baladez-vous et prenez votre temps

Et pas seulement dans les parcs ! Il n’y a aucun animal que nous avons vu dans un parc et que nous n’avons pas vu également à l’extérieur. Ce qui est super au Costa Rica, c’est que la nature est à portée de main, et qu’elle nous entoure en permanence, et par conséquent la vie sauvage aussi !

Crocodile Costa Rica


ON PASSE À TABLE !


1/ Profitez des fruits frais

Sous toutes leurs formes ! Y compris en jus (con agua ou con leche). Et profitez en aussi pour découvrir de nouvelles saveurs, comme le cas, ou le guanabana notre petit chouchou !

2/ Mangez à l’extérieur

Faire ses courses n’est pas vraiment avantageux d’un point de vue financier, et surtout nous avons eu beaucoup de mal à trouver des équivalents “français”… Par là on entend un paquet de jambon de moins de 10 tranches, ou un pot de yaourt de moins de 500gr par exemple … Or, par cette chaleur, difficile de conserver quoique ce soit.

3/ Et mangez local !

L’idéal est de privilégier les soda (petits restaurants locaux), qui proposent des casado, un plat complet à moindre coût.

Quand vous n’en pourrez plus des haricots et du riz à tous les repas, sachez que les panaderias dépannent bien (Musmani est la chaîne locale). Les restaurants aussi, mais les prix s’approchent des prix européens..

Et si vous en avez l’occasion, n’oubliez pas de goûter la cuisine caribéenne ! MIAM !

Cuisine Caribéenne


TOUTCOSTARICA


ToutCostaRica est un réseau solidaire (et francophone !) qui peut vous accompagner gratuitement dans le montage de votre voyage.

Nous sommes passés par eux pour la location de la voiture et avons dormi dans la base d’accueil “Chez Pierre Ville” la première et la dernière nuit.

Le matin du premier jour sur place, un membre du réseau se rend à votre hôtel pour un briefing en groupe. Bien qu’un peu long, ce briefing n’aura pas été inutile, au contraire. ToutCostaRica a passé notre itinéraire en revue pour nous conseiller sur les activités ou certains hébergements, et nous a dévoilé un “Petit secret” (que nous nous sommes engagés à garder pour nous), qui nous a permis de vivre un moment magique.

Nous les remercions chaleureusement en tout cas pour leur accueil, leur suivi et leur disponibilité !

Pour plus d’infos, c’est par ici !


ARGENT


COLONES OU DOLLARS ?

Au Costa Rica, vous pouvez payer dans ces deux devises à peu près partout … Ayez peut être un peu de dollars avant de partir, ils sont plus faciles à changer en France. Mais sinon, inutile de faire des retraits dans les deux devises, les colones suffiront.

Notre vrai conseil serait plutôt d’avoir du liquide toujours du soi, il ne sera pas rare qu’on vous propose un prix inférieur si vous payez en liquide.


BUDGET


La Costa Rica n’est pas une destination bon marché, et respecter le budget que l’on se fixe avant de partir demande quelques efforts. Voici nos conseils :

1/ Ne cherchez pas à tout faire

Au Costa Rica, absolument tout est payant, et parfois même très cher pour pas grand chose. Alors à moins d’avoir un budget illimité (ce qui peut être votre cas), ne cherchez pas à tout faire, sous peine de revenir aigri… Franchement ce serait dommage !

Privilégiez la bonne activité et la bonne formule, au bon endroit et au bon moment : inutile de prendre un guide dans tous les parcs, de faire une croisière pour voir les baleines alors que ce n’est pas la saison, ou de tester toutes les tyroliennes du pays (à moins que ce soit vraiment l’objet de vos vacances …).

2/ Ne passez pas trop de temps dans les zones touristiques

Surtout sur la côte pacifique, où les prix des hébergements et des repas grimpent à mesure que l’on se rapproche du point d’intérêt principal (on en reparle de Manuel Antonio ou pas ?). Disons que c’est de bonne guerre, mais c’est aussi un peu frustrant de payer plus cher que la veille alors que la qualité n’est pas au rendez-vous.

Quelques tarifs, pour vous donner une idée :

  • Une bouteille d’eau fraiche 1L : de 250 à 850₡ (0,40 à 1,30€)
  • Une bouteille d’Imperial (bière locale) : 1200₡ (1,8€)
  • Un jus de fruit frais : entre 1000 et 1200₡ (entre 1,5 et 1,8€)
  • Un casado dans un soda : 3500₡ environ (5,30€)
  • Trois quart d’un plein d’essence : 20 000₡ (30€)
  • Une entrée dans un parc : environ 15$ (13€)
  • Un repas dans une panaderia : entre 1500 et 2000₡ (entre 2,30 et 3€)
  • Faire réparer un pneu (no comment) : entre 10 et 15$ au bord de la route (13€)

Le coût total du voyage :

Budget 3 semaines au Costa Rica

Vous pensez que nous avons oublié quelque chose ? Vous avez des questions ? Ecrivez-nous !

A très bientôt,
Les deux du bazar


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :