En attendant Bojangles, roman d'Olivier Bourdeaut

En attendant Bojangles

EN ATTENDANT BOJANGLES
– Olivier Bourdeaut

Revue du roman En attendant Bojangles, Olivier Bourdeaut
Quatrième [
Sous le regard émerveillé de leur fils, ils dansent sur «Mr. Bojangles» de Nina Simone. Leur amour est magique, vertigineux, une fête perpétuelle. Chez eux, il n’y a de place que pour le plaisir, la fantaisie et les amis. Celle qui donne le ton, qui mène le bal, c’est la mère, feu follet imprévisible et extravagant. C’est elle qui a adopté le quatrième membre de la famille, Mlle Superfétatoire, un grand oiseau exotique qui déambule dans l’appartement. C’est elle qui n’a de cesse de les entraîner dans un tourbillon de poésie et de chimères. Un jour, pourtant, elle va trop loin. Et père et fils feront tout pour éviter l’inéluctable, pour que la fête continue, coûte que coûte. L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom.]|


“L’amour fou n’a jamais si bien porté son nom”, voilà une phrase qui retranscrit parfaitement l’histoire portée par le premier roman d’Olivier Bourdeaut. Une histoire d’amour, celle d’un couple d’abord, mais aussi celle d’une famille, d’un enfant, d’un père, d’une mère, qui nous transporte et nous fait rêver. Des personnages loufoques, touchants, attachants, prêts à toutes les fantaisies par amour. L’histoire est narrée par l’enfant de la famille, et entrecoupée d’extraits des journaux que tenaient son père. Ce qu’on aime, c’est la fraîcheur de ce récit sans jugement, mais pour autant sans naïveté. Une légèreté qui, au fil du récit, se teinte d’une réalité plus grave, comme une lente descente vers l’inévitable. Un véritable coup de coeur !

Pssst : Vraiment, écoutez Mr. Bojangles de Nina Simone avant d’entamer la lecture !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

%d blogueurs aiment cette page :